Tout ce qu’il faut savoir pour gérer une personnalité colérique

Saviez vous que  côtoyer une personnalité colérique vous pompe toute votre énergie ?

Le pire c’est que la crise de colère est souvent provoquée par un mot innocemment prononcé, un malentendu ou une situation tout à fait banale.

Il faut savoir cependant que ce genre de personne colérique ne l’est pas par vouloir, il y a généralement en elle nombre de pensées négatives qui la déboussolent.

personnalité colérique

Tout ce qu’il faut savoir pour gérer une personnalité colérique

Voyez plutôt.

Comment reconnaitre une personnalité colérique ?

Une personnalité colérique est facile à détecter ! Sous un stress ou face à une situation frustrante, elle laisse généralement libre cours à sa colère.

Elle est souvent trop exigeante envers elle-même et du même coup, elle l’est aussi avec les autres. Cela engendre une situation explosive dans laquelle son entourage est toujours sur le qui-vive !

Dans de telles conditions, on fait très attention à ce que l’on fait… et on a peur de ce que l’on n’a pas fait ! C’est très usant à la longue.

Assumez sa personnalité colérique en communiquant sur sa colère.

Une personne colérique est très souvent butée lors de ses accès de « fureur », elle ne voit que ce qu’elle veut voir.

C’est pourquoi il est très positif d’exprimer cette colère avec des mots simples autour d’une table et en tâchant d’écouter les autres.

Cela permet aussi d’évacuer ses rancœurs et on se rendra compte généralement que sa colère était aussi vaine qu’injustifiée.

Les stratégies pour gérer une personne colérique

Non seulement une personne colérique use son entourage avec ses explosions d’humeur mais le pire est qu’elle s’entraine toute seule dans une spirale négative : insécurité, peur, repli sur elle-même, elle aura du mal à en sortir !

Pour éviter ça, emmener la personne à procéder à une introspection : pourquoi réagit-elle ainsi ? Quelles sont ses motivations ? A-t-elle l’impression d’aller quelque part avec ses crises ?

Couplée au dialogue, l’introspection permet de lui faire rendre compte que son entourage souffre de ses réactions et qu’elle doit apprendre à relaxer. D’ailleurs les cours de relaxation sont une bonne idée : elle booste l’introspection et permet de combattre ce cycle de négativisme dont souffrent toutes les personnes colériques.

La colère est une émotion qui résulte d’un acte de défense résultant d’une frustration ou d’une insatisfaction.

Elle est particulièrement dangereuse en ce sens où il s’agit un état d’esprit qui détruit tout accès au bonheur.

Je pense que rien que cette dernière phrase devrait vous inciter à changer si vous avez une personnalité colérique.

personnalité colérique© David Castillo Dominici – freedigitalphotos.net

Recherches d'accès à cet article

9 réflexions au sujet de « Tout ce qu’il faut savoir pour gérer une personnalité colérique »

  1. Merci pour cet article. J’ai beaucoup aimé. J’ai déjà été face à une personne colérique.
    Très dur pour la calmer. Mais si on reste calme et qu’on s’excuse, tout rendre dans l’ordre =)

  2. Je vis cette expérience de vivre avec une personne colérique, la meilleure à chose à faire c’est garder son calme et de lui parler calmement.

  3. Je vis avec quelqu’un de colérique, avec moi je sais comment le gérer c’est lorsqu’il explose aux enfants qu’il gâche tout, si vous avez des commentaires ou suggestion ca ferait plaisir. Merci.

  4. Je fréquente un homme colérique. Rien à faire lors de crise, il pète les plombs, même parler calmement le rend fou, je dois quitter et ca prend des jours avant qu’il ne réalise l’exagération de sa réaction. Seulement avec des adultes il agira ainsi, jamais avec des enfants. Bref, ca me dit qu’il peut se contrôler si c’est sélectif?

  5. Bonjour
    Je vis avec un mari colérique. Il s’énerve pour un rien. Du haut de mes 35 ans, je ne me suis jamais pris la tête avec des amis qui me décrivent être une personne gentille et douce. A ces côtés, je me sens une autre personne, stupide, ridicule, méprisée. Je dis une chose et il s’enflamme vraiment pour des broutilles. Le pire c’est que dehors avec les autres personnes il est charmant, veut plaire et passe pour une personne agréable. Je ne se sais plus quoi faire. Car je me renferme et ne communique plus avec lui.

    • Est-il necessaire de laisser ses coordonnées si l’on ecrit un commentaire…..mais qui ne necessite pas de reponse !!!

      Je manque de temps pour lire regulierement certains mails !

      Suite à une consultation pour conseils aupres d’un psy !
      il faut etre attentive à ces etats coleriques….certains individus font partie des pervers narcissiques ( ou presque )…style harcelement moral , charmant avec l’entourage et sournois avec vous !! ..Tres difficile de faire face !!!!!!!!!

  6. J’ai une personne dans ma famille qui est colérique.
    C’est dur à vivre, il arrête pas de crier, frappe par tout, brise des choses,aucun respect. Il s’empire avec le temps, du coups les gens s’éloignent de lui avec raison. Je sais pas si il est simplement colérique… Mais parfois je me dis que c’est un vrai malade. Biensûr, je ne lui dit pas parce qu’il voudrait me casser la geule. Il est insupportable et ne reconnaît rien.

  7. Je suis mariée à un conjoint colérique,sanguin,que j’aime…..Après une crise,il regrette ce qu’il a fait, s’excuse le plus souvent.
    Effectivement,il est très exigeant avec moi,et avec lui-même, mais il possède de belles qualités: Il n’est pas rancunier,il montre de la générosité, et de la tendresse.
    Mais quand il pique une crise,les mots sont durs,blessants et ses réflexions peuvent manquer de logique…..
    Je m’enferme dans le silence,le plus souvent, ou sors de la pièce….ou tente parfois de lui répondre calmement quand il se calme davantage.
    Quels conseils pourriez-vous me donner?
    Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge