Comment remonter la pente après un coup dur ?

Difficile de remonter la pente quand on a subi un choc…

Un deuil, une rupture, un licenciement…

On a l’impression que la vie n’a plus aucun sens, que rien ne sera jamais plus pareil…

Mais pourtant, il y a des moyens d’aller mieux.

remonter la pente

Comment remonter la pente après un coup dur ?

Voici comment

Remonter la pente en acceptant

Quand on vit une épreuve difficile, on a tendance à éviter d’y penser, à chercher à l’oublier.

Un tel se lancera à fond dans un projet mirobolant pour oublier sa douleur.

Un autre fera toujours de l’humour pour ne plus penser à sa peine.

Un autre encore fera l’admiration de tous tellement il a l’air fort malgré les efforts.

Mais toutes ses stratégies n’ont qu’un but : oublier la douleur, passer au-dessus de la peine et de la tristesse.

Or, la douleur, il faut l’accepter.

La regarder en face, l’écouter, la ressentir.

Ce sera le seul moyen de reprendre le contrôle de sa vie.

Remonter la pente en extériorisant

Quand on souffre, on a tendance à se renfermer sur soi-même.

D’abord parce qu’on n’accepte pas soi-même sa douleur

On nous a sans doute appris qu’il fallait être fort, quoiqu’il arrive.

Il faut extérioriser, communiquer votre souffrance.

Vous n’êtes pas les seuls à vivre ça, ou à avoir vécu ça.

Sachez que vous n’embêterez jamais les gens si vous leur dites que vous allez mal.

Ceux qui vous aiment vraiment seront toujours là, jamais ils ne vous feront ressentir que votre peine est un poids.

Ils vous écouteront, et vous boosteront au moment opportun.

Ils vous aideront à aller mieux, tout simplement.

Remonter la pente en positivant

Il est important de vous souvenir des bonnes choses.

De celles qui sont passées, et de celles qui viendront.

Vous avez perdu quelqu’un de cher, et sa présence vous manque à chaque instant, c’est normal.

Mais essayez de vous souvenir de bons moments passés avec lui…

Quand j’ai perdu mon grand-père, j’ai été dévasté. Et encore le mot est faible.

Puis petit à petit, j’ai commencé à sourire à l’évocation de certains souvenirs heureux.

Et j’ai commencé à accepter que la vie continue… Que mon grand-père aurait souhaité que je sois heureux malgré sa mort.

Aujourd’hui, il fait toujours partie de moi, et quelque part c’est lui qui m’a aidé à remonter la pente…

Remonter la pente, conclusion

Quand vous vous sentez triste, déchiré, dévasté, essayez de garder toujours un coin de ciel bleu dans votre tête…

Votre optimisme est  la seule chose qui aidera la loi de l’attraction à fonctionner et qui vous permettra de remonter la pente !

remonter la pente

© Hunor Kristo – Fotolia

Recherches d'accès à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge